AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 S'en aller vers la tour sombre...

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MESSAGES : 11


MessageSujet: S'en aller vers la tour sombre...   Sam 12 Mai - 16:36


   

Gabriel Logan



Un cœur de loup sans meute

 

 



PRÉNOM(S), NOM - Gabriel Logan.
AGE - 45 ans.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE - Bangor, Maine US, 27 décembres 1973.
STATUT MATRIMONIAL - Divorcé.
OCCUPATION - Vétérinaire.
LIEU DE VIE - Mermaid Gardens.

CÉLÉBRITÉ - Nikolaj Coster-Waldau.
GROUPE - Earth roamers.
CRÉDITS- tumblr.




CROYEZ-VOUS EN L'HISTOIRE DE LA VILLE ET SON LIEN AVEC LES SIRÈNES ? - Non, Gabe est trop terre à terre pour cela, c'est une jolie histoire, pas plus.
AVEZ-VOUS DÉJÀ VU UNE SIRÈNE ? - Non, jamais mais il a vécu des années avec une sirène sans connaitre sa nature.
AIMEZ-VOUS L’OCÉAN ? - C'était la seule chose qu'il aimait dans le Maine, Gabriel est ravi de voir un océan différent et la respecter.
QUE PENSEZ-VOUS DE LA RELATION ENTRE L'HOMME ET LA MER ? - Inégale. Gabe a, de base, une très mauvaise opinion sur l'être humain et la mer n'a pas besoin de l'Homme alors que lui en profite et l'abuse.




SECRETS SWIM BELOW...

PSEUDO/PRENOM - Mia.
AGE - 30 ans et toutes ses dents !
COMMENT AVEZ-VOUS ATTERRI ICI ? - Une sirène de nom de Sherryline m'a attirée ici à l'aide de son chant irresistible.
COMMENT TROUVEZ VOUS LE FORUM ? - Rafraîchissant.
COMMENTAIRE/QUESTION - Allons-y !


THE SHAPE OF WATER



Dernière édition par Gabriel Logan le Dim 13 Mai - 21:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 11


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Sam 12 Mai - 16:36


   

Fuse, fuse, belle étincelle



Dois-je m'étendre ? Dois-je m'éteindre ?

 

CHAPITRE I


Maine, contrée de Stephen King. Avait-il raison ? Plus ou moins, on ne peut pas lui en vouloir de sortir des stéréotypes quand on subit une famille catholique stricte en arborant le drapeau du pays chaque matin.  Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige, même si personne ne vous aime, il faut montrer qu'on aime son pays, qu'on est prêt à se sacrifier pour lui.

Ce terreau, c'était la vie d'un jeune en colère, Gabriel Logan. En colère contre Dieu, contre le monde, contre les gens. Depuis qu'il avait des souvenirs, le jeune Gabe observait les gens, les subissait, eux et leur stupidité désespérément prévisible. C'était le gringalet de la portée ? Non, il était bien portant, il était l'aîné d'une fratrie sur qui les parents reposaient tous leurs espoirs et attentes bien vite brisés par des rapports de violence en classe, dans le couloir de l'école, à l'extérieur de l'école. Les psychologues ? Pff, le premier né d'un Logan n'avait pas besoin de ces méthodes qui rendaient plus faibles les intellectuels ! Ce fils pouvait se bagarrer, se prendre la punition de l'équivalent de son dieu tant qu'il partageait le même toit que lui, il allait être un soldat comme son père et son père avant lui. Et son père avant lui. Encore. Et encore. Avec un bel épitaphe : "Bien aimé héros, bien aimé mari, bien aimé père."

Gabriel avait à peine atteint la puberté qu'il savait qu'il y avait deux options à retirer. On pardonne et avale autant de couleuvres possibles, la mort efface tout, même les vrais souvenirs. Voulait-il être comme eux ? Non. La compagnie des animaux était plus rafraîchissante et plus enrichissante pour lui, tentant de mettre à l'abri dans sa veste les abandonnés pour les amener vers un chenil, un abri. Chez lui ? Impensable... Son père allait leur apporter le salut du bout de son fusil de chasse comme Dieu dans l'ancien testament. Et tel un Noé indiscipliné, Gabriel suivait sa voie, apprenant comment s'occuper des chiens, des chats, des rongeurs à force de passer du temps dans ces centres toujours en manque de fonds. Dans l'un d'entre eux, le jeune Logan farouche reconnut une de ses camarades de classe, une de ces chouchoux des professeurs détestée par la terre entière. Situations similaires ne voulait pas dire qu'ils pouvaient être amis, Gabe voulait l'ignorer mais Susan n'était pas de cet avis, cherchant une étincelle d'amitié dans les yeux bleus obscurcis par ses sourcils froncés. Ce jeu dura jusqu'au lycée, il ne faisait que la tolérer, à peine il répondait à ses questions mais Susan continuait de parler, rire, chantonner à ses côtés. De plus en plus, ils se rapprochaient, partageant leurs rêves, Susan voulait à terme être vétérinaire même si ses parents voulaient faire d'elle un médecin, Gabe avait les mêmes rêves, il travaillait dur, obtenait de bonnes notes sans atteindre l'excellence de son "amie" mais à quoi bon rêver ? Il savait pertinemment ce qui l'attendait à la fin du lycée : l'armée. En attendant, il s'entraînait à dresser des chiens, les plus belles créatures pour lui tout en gardant un œil sur Susan qui semblait s'éteindre, quelque chose n'allait pas. Gabriel n'allait pas demander, elle n'avait qu'à parler si elle le voulait : le Logan en lui n'était pas d'accord, c'était un chasseur entraîné, un observateur et pas un parleur, certes, il s'était montré de plus en plus loquace à ses côtés mais il n'allait pas l'insulter en disant que tout irait bien. Non, ça n'allait pas et il allait la suivre pour obtenir la vérité.

Studieuse, elle suivait des cours du soir mais Gabe était étonné : leur professeur de littérature lui donnait des leçons particulières. Comme quoi, il y avait des hommes qui prenaient leur devoir à cœur. Et parfois même au corps à corps. A contre cœur, la frêle silhouette nue acceptait cette proximité avec son professeur. Gabe voyait cette scène sordide sur le reflet d'un miroir de poche, une colère froide l'animait, pas celle qui le poussait à donner une raclée à des homo sapiens trop stupides pour comprendre pourquoi ils marchaient debout, celle du chasseur qui avait une proie dans sa ligne de mire. A pas feutrés, Gabe en avait assez vu et trop peu de temps pour préparer une vengeance. Il attendit patiemment pour suivre leur professeur de littérature, une cagoule et une batte de baseball. Un coin sombre avant d'arriver vers le quartier résidentiel et le carnage commençait. Dans la même nuit, il se débarrassait de tout, lavé ses vêtements, il ne l'avait pas tué mais il était prudent, méthodique, comme après n'importe quelle chasse.

Susan savait. Elle n'avait aucune preuve mais elle savait. Assez pour quitter sa compagnie, le laissant au milieu de sa meute de chiens car si eux respectaient l'alpha que le futur soldat était, Susan était effrayée et déshonorée, il l'avait vue, ce problème était le sien, ce n'était pas à son ami de s'en occuper à sa manière et sans lui dire.

Leur diplôme en poche, il n'eut qu'un instant pour lui dire "Désolé.", les seules excuses qu'il lui avait délivré depuis des années.

"Un Logan ne s'excuse que devant ses supérieurs militaires !" répéta son père.

"Un homme doit apprendre l'humilité s'il veut apprendre quoi que ce soit et un soldat stupide tue plus qu'une bombe." contredit son sergent instructeur.

Je veux être un homme, plus un animal... Ou le souhait d'un adolescent meurtri par l'absence de sa seule amie.




CHAPITRE II


Contre toute attente, Gabriel Logan se sentait bien mieux dans l'armée. Carrée, disciplinée, enfin de vrais entraînements et non simplement des leçons de vie à pratiquer sans s'adapter, la vie militaire réussit à mieux temporiser sa colère car même s'il y avait les mêmes fruits pourris que dans sa jeunesse, Gabe sentait vraiment faire partie d'un tout. Enfin utile dans un mouvement de groupe, comme s'il faisait partie d'une meute de chiens entraînés, sous les ordres du sergent instructeur Gilead Deschain, un homme à l'œil de faucon qui fit de Gabe un bon tireur d'élite en duo avec Eddie Chambers, un New-yorkais d'origine italienne à la tchatche facile. Le binôme improbable forgea une amitié et complicité entre les deux hommes, leur efficacité n'était plus à prouver.

Somalie, Bosnie-Herzégovine. Même la guerre ne pouvait lui laisser vivre une amitié amplement et réduire le peu de foi en l'humanité qu'il avait réussi à trouver auprès de sa nouvelle famille. L'opération Tempête arracha la vie à son ami et partenaire, Eddie et remit en question celle de Gabe. Non, il ne pouvait plus continuer à vivre en tant que soldat, agir au nom d'une nation, arpenter un chemin sulfureux pavé de bonnes intentions...il refusa ce destin de Logan. Bien sûr, sa famille comptait accueillir un héros, pas un lâcheur qui ne voulait plus se battre pour son pays. Il était inutile d'essayer de raisonner les siens, Gabriel Logan prit ce qu'il put avec lui, alla saluer la tombe de son meilleur ami pour partir vers l'Alaska. Au moins, peut-être que le froid plus mordant que celui du Maine serait plus réconfortant que ce qu'il n'avait jamais pu appeler "foyer".

Bristol Cove se révéla un paradis : du travail pour financer ses études, il y en avait, un ancien militaire comme lui avait toujours de la ressource, même les gens étaient plus...honnêtes, plus familiers, c'était nouveau pour lui. Plus d'actes, moins de bavardages, totalement son type de vie bien que son appréciation de ses concitoyens était le cadet de ses soucis, ce confort joua en sa faveur pour bien commencer ses études de vétérinaires en commençant par la base : la biologie et les sciences physiques.

Il remarqua une belle et intelligente femme au caractère bien trempé, Rhéa, cette femme sut rapidement le séduire et se rendre indispensable dans la vie de Gabe. L'ancien soldat ne se reconnut plus, il était d'ordinaire plus méfiant, plus distant mais que pouvait-il faire face à une sirène ? Il n'en savait rien, Rhéa continuait à faire de lui sien sans trop de difficulté... Au fur et à mesure de ses études, ils formèrent un couple marié et eu une belle petite fille nommée Stella, sa petite sirène comme il l'aime l'appeler encore aujourd'hui : belle, très éveillée, fabuleuse en chant et curieuse, Gabe l'accueillit comme un trésor et Stella le lui rendait au centuple. Le père et la fille avaient développé beaucoup de complicité, Rhéa jalousait ce lien et de plus en plus, elle prit ses distances avec son travail, elle avait toujours été très secrète, partant de son côté pendant quelques temps. Difficilement, il rejetait l'idée qu'elle le trompe mais son expérience de père avait balayé ses peurs machistes, tous les deux essayaient d'intégrer Rhéa aux joies du camping, des soins sur les animaux, les compétitions de natation, la randonnée et même les jeux vidéo, rares étaient les activités qu'ils pouvaient faire en famille.

Pourtant, ils avaient le confort d'une petite maison à Mermaid Gardens, son métier de vétérinaire le comblait sans jamais s'arrêter de s'intéresser aux autres spécialités et fatalement, Rhéa et Gabriel finirent par parler d'une séparation à l'amiable, aucun d'entre eux ne voulait priver leur fille d'un de ses parents et Rhéa alla même jusqu'à céder la maison à son ex conjoint. Gabe pensait réussir à bien vivre ce divorce comme semblait l'accepter Rhéa mais il ne réussit pas à trouver quelqu'un d'autre, remettant de temps en temps son alliance qu'il avait "omis" de rendre. Sa fille était sa seule étoile et seule femme de sa vie, elle suffit à lui rendre le sourire, à raviver la flamme qui anime leur foyer. Gabe faisait tout pour que cette maison reste leur maison, hors de question de faire connaître le manque d'un foyer à sa propre fille.

Gabe se jura qu'à chaque fois qu'elle viendrait, il l'accueillerait avec ses trois chiens, avec le sourire et un repas chaud qui l'attendait avec un bon film qu'ils feraient mine de regarder, trop concentrés sur les nouvelles expériences de Stella.

Une promesse qui est encore tenue aujourd'hui et avec un voyage dans les bras de papa vers son lit et un baiser sur le front.

Un quotidien solitaire puis animé jusqu'à ce qu'elle fasse sa vie d'adulte.

Gabe a peur d'être de nouveau seul mais il sait que toutes les bonnes choses ont une fin.

On ne peut pas toujours avoir tout ce que l'on veut.


THE SHAPE OF WATER



Dernière édition par Gabriel Logan le Dim 13 Mai - 22:26, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 409


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Sam 12 Mai - 16:39

Aaah cet avatar fall
Bienvenue ici, hâte d'en savoir plus sur ton personnage What a Face loving

_________________

☽☽ Out beyond the water's edge,
Far out past the coral ledge
Underneath the diamond dancing lights.
Chase the world from far below
Silence sleeping indigo
Drifting out into the endless night.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 196


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Sam 12 Mai - 16:41

nikolaaaaj fall bave
bienvenue par ici, j'ai hâte de lire la suite loving

_________________
IRON HEART
her music ran through him with electric energy, more joyous than anything he could remember and more painful than silver.  ○○○☾

(t. harrison, #333333)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 169


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Sam 12 Mai - 16:51

J'ai lâché un petit cri interne quand j'ai vu ton avatar fall
Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you

_________________
— never had she danced so beautifully; the sharp knives cut her feet, but she did not feel it, for the pain in her heart was far greater. ;; @andersen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 32


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Sam 12 Mai - 17:08

Bienvenuuuue

lips runing heart sadomaso
(Sherryline me fait dire qu'elle hâte d'étudier la reproduction humaine avec toi en tant que professeur de TP out )

_________________


Dernière édition par Sherryline Astriel le Sam 12 Mai - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☩ I'm lost in the deep end

MESSAGES : 83


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Sam 12 Mai - 17:30

Bienvenue parmi nous !! On aura bien besoin d'un vétérinaire avec toutes ces moitiés d'animaux Razz
N'hésite surtout pas si tu as besoin d'aide pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theshapeofwater.forumactif.com
avatar

MESSAGES : 186


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Sam 12 Mai - 17:49

Bienvenue à toi Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☩ I'm lost in the deep end

MESSAGES : 87


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Sam 12 Mai - 18:25

Bienvenue ici, on as une collection de beaux hommes ici, c'est fou I love you

_________________
astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☩ I'm lost in the deep end

MESSAGES : 32


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Sam 12 Mai - 18:38

Bienvenue !
Hâte d'en lire un peu plus sur ton personnage ! excited
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 52
Localisation : bristol cove.


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Dim 13 Mai - 12:48

need un vétérinaire pour mon chat aussi ! excited
bienvenue parmi nous et bonne chance pour l'écriture
de ta fiche ! hâte de voir ce que tu vas faire avec cet
excellent choix d'avatar ! <3

_________________


bad reputation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 11


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Dim 13 Mai - 15:46

Merci à tous pour votre accueil chaleureux ! \o/

Je ne voulais pas poster tant que je ne vous avais pas donné un début d'histoire, en espérant que la lecture vous plaise =3 Déjà, je vois que mon choix d'avatar vous plait, j'aime beaucoup la force tranquille que son visage fait transparaitre, et son âge m'arrange.

J'espère beaucoup rp avec vous tous, je continue mon écriture et je n'hésiterai pas à demander si je suis perdue, promis hidden:

@Sherryline : Il va falloir avoir des arguments...mordants. Fufufufu... heart leche love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☩ I'm lost in the deep end

MESSAGES : 83


MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   Lun 14 Mai - 9:55



Bienvenue à Bristol Cove!



Dive in an ocean of mysteries


Très belle histoire, et bien détaillée! J'adore le nom Stella en plus heart Bref, je valide carrément excited

_________________________


Bravo à toi, ta fiche est validée! Tu peux désormais accéder à toutes les parties du forum. Tout d'abord, il te faut aller recenser pour de bon ton avatar dans le bottin et ton travail dans ce sujet. Ensuite, je t'invite à aller te chercher des liens et des partenaires de RP dans ce sujet. N'hésite pas à poster un scénario si tu as une idée de personnage avec qui partager un lien que tu ne trouves pas sur le forum. Ensuite, il ne te reste plus qu'à t'amuser et à faire évoluer ton personnage dans les différentes partie de la ville!

Si tu as la moindre question, les administrateurs sont là pour y répondre I love you



THE SHAPE OF WATER

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theshapeofwater.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: S'en aller vers la tour sombre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
S'en aller vers la tour sombre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que fais tu dans mon rêve ? [PV Solembum][FINI]
» Une taupe parmi les taupes!
» Arvedui (non terminé)
» JOHN ROSS En ville, décide d'aller faire un tour dans un endroit de jeunes, malgrè ses 32 ans et ses rides naissantes sur son visage. [LIBRE]
» Aller vers le passé [PV Chad, Mick]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Shape of Water ::  :: The world is your oyster... :: Welcome to Bristol Cove !-
Sauter vers: