AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl

Aller en bas 
AuteurMessage

MessageSujet: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Sam 12 Mai - 21:44


   

Nazgûl Rikka Koldbjörg


 
Sirens eru til.

 
 

 



PRÉNOM(S), NOM - Nazgûl Rikka Koldbjörg.
AGE - Vingt ans tout juste.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE - Le huit mai 1998
STATUT MATRIMONIAL - Célibataire. Elle a suffisamment donné dans les amours de jeunesse.
OCCUPATION - Quelque part sur la côte de Bristol Cove, actuellement à la recherche d'un emploi.
LIEU DE VIE - Désormais elle vie chez son oncle et sa tante non loin de la mer et cela depuis près de deux mois. Sinon elle vivait a Reykjavik avec son père.

POUVOIR - L’hydro-cryokinésie.
OBJET ENCHANTÉ - Possédant un pendentif appartenant à sa mère lorsque cette dernière est partie avec l'envie de résoudre un mystère en Alaska, depuis ses 11 ans Nessie le garde, précieusement autour de son cou, tous les jours, toutes les nuits. Vous ne verrez jamais cette jeune femme sans lui.


CÉLÉBRITÉ - Joséfine Frida Petterson
GROUPE - Sirène lunaire.
CRÉDITS- google




COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LA GROTTE DE MAKO ? - Elle a suivit les écrits de sa mère, a la recherche de cette dernière, elle a fini par tomber sur cet endroit au mauvais moment.
COMMENT AVEZ-VOUS RÉAGI EN VOUS TRANSFORMANT LA 1ERE FOIS ? - Mal. Très mal, elle a tout d'abord pas crû à ce qui lui arrivait. Elle est sirène lunaire seulement depuis peu, elle ne maîtrise absolument pas son sentiment vis a vis de cette peau écailleuse qui lui recouvre le corps lorsque une goûte d'eau lui tombe dessus.
COMMENT AVEZ-VOUS UTILISÉ VOTRE POUVOIR LA 1ERE FOIS ? - L’hydro-cryokinésie, un don lui permettant de gelée l'eau à sa guise. Dans son pays natal, ça lui sera bien pratique. Elle l'a utilisé lorsqu'elle a attrapé son verre d'eau - oui c'est d'un ridicule-, énervée l'eau s'est soudainement changée en un bloc de glace. Effectivement ce n'est pas grand chose et oui, elle ne sait absolument pas le maîtriser et elle compte essayer de s'entraîner avec, mais c'est assez complexe lorsque la moindre goûte d'eau vous transforme en mi-femme, mi-poisson.
AVEZ-VOUS CONFIÉ VOTRE SECRET A QUELQU'UN? - Non. Elle n'a pas d'amis ici et elle ne se voyait pas le confier à sa famille américaine. Qui la croirait de toutes façons ? Il faudrait être complètement fou pour en parler à quelqu'un alors qu'elle même a du mal a y croire. Finalement les mythes que sa mère lui racontait plus jeune étaient vrais.




 
SECRETS SWIM BELOW...

PSEUDO/PRENOM - laziel  argh!
AGE - 18 ans depuis peu – ouiii j'suis vieille now;-; -
COMMENT AVEZ-VOUS ATTERRI ICI ? - Alors une amie + le projet sur bazzart  excited
COMMENT TROUVEZ VOUS LE FORUM ? - HGSDEJDFBDFHDGFHDIHBVDQ  leche  heart
COMMENTAIRE/QUESTION - On a du sushi a s'faire ! disparaît dans de la fumée  superman


THE SHAPE OF WATER



Dernière édition par Nazgûl R. Koldbjörg le Lun 14 Mai - 23:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Sam 12 Mai - 21:45


   

Descend nous voir entend nos parloles, nous chantons en dessous du sol ~



Sous-titre




CHAPITRE I


Oyé oyé je me présente : Nazgûl, Nessie pour les intimes. J'suis une islandaise. Je vous préviens de suite je me débrouille pas trop mal en anglais mais il m'arrive des fois qu'un mot en islandais sorte de ma bouche. Oui souvent ce sont soit des mots de tous les jours ou habituels soit...Oui, des insultes. En Alaska j'en ai pas croisé souvent des personnes qui savent parler islandais. Même ma famille qui m'héberge l'ignore. C'est d'ailleurs assez drôle, mais je n'ai aucune ressemblance avec eux. Je suis assez grande, blonde, la peau assez pâle et des yeux clairs. Eux sont de parfaits ricains mais qui avec le temps se sont vus en perte de soleil, ce qui a éclairci leur peau. Des cheveux auburn, des yeux caramels, chaleureux, un corps avec quelques formes pour ma tante et pareil pour mon oncle. Je les ai peu vu autrefois, ils ont dû venir deux ou trois fois en Islande nous rendre visite. Mon père, Kristen, islandais pur souche et typiquement mon portrait craché sauf en bien plus grand, avec des poils et bien plus musclés. Nous représentons le parfait cliché de la famille nordique. Ma mère elle était avec ses traits américains. Apparemment elle était d'une beauté à couper le souffle je ne m'en souviens pas. Souffrant de la prosopagnosie depuis ma plus tendre enfance, je suis dans l'incapacité d'identifié les visages des êtres humains. Je n'arrive pas a les mémoriser, je m'aide simplement d'une odeur ou bien d'une voix, ou même d'autre subterfuges que j'ai réussi a mettre en œuvre pour m'en sortir dès que j'ai pu. Donc oui, mon père, un homme barbu, sentant l'eau de la mer et la brise du vent, tombant follement amoureux d'une chercheuse et aventurière américaine à la chevelure auburn qui avait pour odeur une lessive que j'adorais tant. Bien évidemment, elle a tout quitté pour lui et est venue s'installer dans les contrées islandaises.

«Sirens eru till...» Ma génitrice me répétait souvent ses trois mois, après m'avoir conté mon histoire du soir. A ses yeux ces créatures mi-femme, mi-poisson existaient bel et bien. Cette croyance était assez présente dans mon pays natal, on croyait en diverses créatures et divinités. Mes grands parents islandais croient dur comme fer aux sirènes, ma grand-mère ne cesse de me répéter que se sont des êtres fantastiques et sublimes mais mon grand-père la rappelle souvent à l'ordre en lui disant de ne pas raconter de sottises. Personnellement malgré ces contes, ces légendes et maintes mythes je m'accorde toujours à croire que ça n'existe pas. Impensable. Bon, c'est désormais avec une vision plus adulte, mais il est vrai que plus jeune j'y ai crû. Le monde marin occupait la plupart de mon temps libre, que ce soit pour la pêche, pour naviguer ou même m'installer au bord de pont et laisser mes pieds frôler cette eau si froide. Oui je pensais dur et comme fer que ces êtres existaient et qu'un jour, j'en verrais.

J'ai vécu une enfance rêvée, bien entourée, avec deux parents aimants, des grands-parents qui m'enseignaient des arts...Mais lorsque ma dixième année arriva tout commença à s'évaporer. Ma mère était sur un site de recherche important, elle voulait traverser l'Océan Atlantique pour s'occuper d'une affaire qui la rendait presque folle. Elle n'en dormait plus le soir, mes parents se disputaient régulièrement...C'est ainsi que j'ai commencé a vivre de plus en plus chez mes grands-parents qui logeaient non loin de là. Les disputes devenaient plus fréquentes, c'était un rythme répétitif et incessant : bonheur, travail, chant mélodieux, mer, disputes, histoire du soir. Ainsi de suite pendant des mois et des mois. Lorsque je venais rendre visite à ma mère qui, occupée depuis plusieurs heures dans son bureau, était exténuée et carburait au café, je découvrais une femme passionnée et déterminée. Seule ces recherches comptaient pour elle, je n'existais presque plus à ces yeux. Je ne savais pas encore de quoi il s'agissait, mais mon entourage si. Mes grands-parents semblaient s'en inquiéter, presque méfiants de cette femme qui avait tant changé. Et puis un beau jour, cela se produisit. Une expédition était prévue, elle avait décidée de partir rejoindre les Etats-Unis. Elle logerait chez sa famille. On prépara sa traversée près de deux mois à l'avance. Avant de partir elle me donna le pendentif des femmes Koldbjörg. Retransmis de génération en génération dans ma famille islandaise, normalement c'est lorsque l'on se marrie que l'on en hérite. Mon père qui l'avait eu de sa mère donc, l'avait offert a sa femme plusieurs années plus tôt. Non ce n'était pas le symbole d'une rupture, mais d'une promesse. Une promesse qui signifiait qu'elle reviendra le chercher. Qu'elle reviendra à la maison.

Hônnetement...Les gosses quelle naïveté. On croît tout ce que l'on nous raconte. Le temps passait, tout d'abord nous arrivions à nous écrire, nous tenions ainsi une correspondance. Quelques fois, j'avais eu l’occasion de profiter de sa voix lors d'une conversation téléphonique. Mais elle ne revenait toujours pas, ses recherches apparemment avançaient, elle aurait trouvé une piste non loin de l'Alaska. Mais les années passèrent et nous nous parlions régulièrement, elle était revenue une fois par avions pendant près d'un mois. Mais malheureusement le travail l'appelait donc ainsi, tous les deux ans à peu près elle revenait nous voir. Mais au fur et à mesure de ses visites, elle se faisait de plus en plus distante, presque ailleurs. Comme hypnotisée. Et puis un beau jour plus rien. Plus aucune trace de cette femme qui disparu du jour au lendemain. Ni même la police n'avait réussi a mettre la main sur elle, ni même sa famille ne savait où elle était passée. Mon père s'était même rendu sur place pour découvrir ce qui s'était passé mais rien. Il en conclût avec les policiers qu'elle avait dû perdre la vie. Un accident maritime aurait pu survenir et emporter la jeune femme. Une fouille des environs a été effectuée, mais rien. Cela fait près de quatre ans. J'ignore où est passée ma mère, ce qu'elle est devenue, mais une chose est sûre, tant que j'en aurais pas le cœur net je ne pourrais me dire que cette femme est décédée.

C'est ainsi que lorsque j'ai obtenu mon diplôme, j'ai pris le premier vol pour rejoindre l'Alaska. J'ai retrouvé ma famille maternelle qui me soutiennent dans mes recherches. Tout est allé très vite, mais me voilà désormais a Bristol Cove à la recherche de la vérité. Halala, c'est presque un épisode à la Scooby doo. Une fois sur place, je n'ai rien trouvé. Absolument rien.Hormis peut être la chambre qu'occupait ma mère lorsque cette dernière logeait encore chez sa sœur. J'ai pu mettre la main sur divers carnets qui relatent sa vie passée et ses recherches. Encore la présence de ces mots «Sirens eru till...». Fichtre, ma mère n'avait pas changé. Sur une cartographie des îles alentours, elle avait effectuée plusieurs expédition à la recherche de ce quelle cherchait. Je les ai donc retracé. Chacune leur tour, avec les moyens que je pouvais. Mais rien toujours rien, j'avais beau lire et relire les carnets islandais de ma mère -certes j'avais du mal a traduire ceux qui étaient en anglais-. Puis cela arriva, l'île de Mako. Un soir de pleine lune, le temps idéal, je me retrouva je ne sais plus comment dans cette grotte au temps précis, j'ignore même comment cela est arrivé, je ne sais plus, je ne m'en souviens plus. Hormis de la beauté de la lune cette nuit-là. Si, je crois que je suis tombée dans l'eau ou alors j'ai volontairement plongé dedans je ne sais plus, vraiment. Ça reste tellement flou bien que ça fasse deux mois. En fait, je pense que j'aurais dû éviter de vider cette bouteille de vodka ce soir là. Ça m'aurait épargné bien des problèmes. Comme pour le lendemain, j'avais la gueule de bois aussi appelée timburmenn dans ma langue natale, j'aurais pu éviter d'avoir la surprise de me changer dans une nuée de bulle en une créature avec une queue de poisson et des écailles recouvrant mon corps. Le traumatisme oui. Finalement...Sirens eru till.


THE SHAPE OF WATER



Dernière édition par Nazgûl R. Koldbjörg le Lun 14 Mai - 22:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 196


MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Sam 12 Mai - 21:46

ce titre de fiche qui envoie du lourd excited
hâte de lire ce que tu nous prépares anger
bon courage I love you

_________________
IRON HEART
her music ran through him with electric energy, more joyous than anything he could remember and more painful than silver.  ○○○☾

(t. harrison, #333333)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☩ I'm lost in the deep end

MESSAGES : 87


MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Sam 12 Mai - 21:54

Omg c’est le slogan du premier forum sur les sirènes que j’ai voulu monter **

Bienvenue j’ai hâte d’en apprendre plus à propos de ton personnage !

_________________
astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 409


MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Sam 12 Mai - 22:01

excited kiss runing heart loving highfive welcome♥ love kiss pompom

_________________

☽☽ Out beyond the water's edge,
Far out past the coral ledge
Underneath the diamond dancing lights.
Chase the world from far below
Silence sleeping indigo
Drifting out into the endless night.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 169


MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Sam 12 Mai - 22:02

Bienvenue avec ce prénom avec la référence un peu cramée 8D
Hâte de voir ce que tu vas nous faire ! Tu seras la méchante Ursula ? I love you

_________________
— never had she danced so beautifully; the sharp knives cut her feet, but she did not feel it, for the pain in her heart was far greater. ;; @andersen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Sam 12 Mai - 22:02

Le tiiiiiiiitre XD mais sera n'est pas d'accord hm
bienvenuuuue I love you j'ai super hâte d'en savoir plus sur ton perso, il m'intrigue nyeu

_________________
† just a young girl, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Sam 12 Mai - 22:04

Heyooo merci a vous tous I love you Hehehee ouais la belle reference What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 32


MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Sam 12 Mai - 22:35

Et bienvenuuuue avec ce titre qui déchire tout o/
Bon courage pour la suite de ta fiche héhé ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 186


MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Sam 12 Mai - 23:28

Bienvenue à toi ♥️

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☩ I'm lost in the deep end

MESSAGES : 83


MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Dim 13 Mai - 9:36

Bienvenuuue, j'avoue le slogan est cool excited
Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as besoin d'aide brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theshapeofwater.forumactif.com

MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Dim 13 Mai - 12:31

Miciii a vous deux ♥️
J'hésiterais pas ! excited
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 52
Localisation : bristol cove.


MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Dim 13 Mai - 12:57

haon, j'adore le pseudo ! heart
et ce petit poisson à l'air d'être grave cool !
bienvenue parmi nous et bonne chance pour
ta fiche ! hâte de voir nazg' en jeu !
sushi

_________________


bad reputation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☩ I'm lost in the deep end

MESSAGES : 32


MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Lun 14 Mai - 13:25

Bienvenue par ici et bon courage pour le reste de ta fiche ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Lun 14 Mai - 22:35

Merciii a vous deuuuux sushi loving
J'ai presque finis tout ça ! '3'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 196


MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Mar 15 Mai - 12:05

nessie a écrit:
DESCEND NOUS VOIR ENTEND NOS PARLOLES, NOUS CHANTONS EN DESSOUS DU SOL ~

+36 000 000 000 000 000 000 pour la citation excited excited excited

_________________
IRON HEART
her music ran through him with electric energy, more joyous than anything he could remember and more painful than silver.  ○○○☾

(t. harrison, #333333)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Mar 15 Mai - 22:11

T'as de bon goûts :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☩ I'm lost in the deep end

MESSAGES : 87


MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    Mar 15 Mai - 22:39



Bienvenue à Bristol Cove!



Dive in an ocean of mysteries


Petite Nessie, je l'aime déja ! Son histoire est très touchante et ta plume superbe, j'ai hâte de te voir en action dans Bristol Cove I love you

_________________________


Bravo à toi, ta fiche est validée! Tu peux désormais accéder à toutes les parties du forum. Tout d'abord, il te faut aller recenser pour de bon ton avatar dans le bottin et ton travail dans ce sujet. Ensuite, je t'invite à aller te chercher des liens et des partenaires de RP dans ce sujet. N'hésite pas à poster un scénario si tu as une idée de personnage avec qui partager un lien que tu ne trouves pas sur le forum. Ensuite, il ne te reste plus qu'à t'amuser et à faire évoluer ton personnage dans les différentes partie de la ville!

Si tu as la moindre question, les administrateurs sont là pour y répondre



THE SHAPE OF WATER


_________________
astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl    

Revenir en haut Aller en bas
 
"Une sirène, c'est une waterpouf." -> Nazgûl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Sirène...
» CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.
» J'aime me faire désirer *humour* Je suis la petite sirène!
» Mangas sirène
» ~ Prez' d'la P'tite Sirène ♫ xD [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Shape of Water ::  :: The world is your oyster... :: Welcome to Bristol Cove !-
Sauter vers: